2019 : les chantiers à prévoir en Protection Sociale // Santé

Deux évolutions majeures prendront effet au 1er janvier 2020 : la réforme 100% Santé et l’accord sur la lisibilité des contrats complémentaire santé.

Dans le cadre de 100% Santé, plusieurs difficultés se cumulent :

  • La réforme sera mise en œuvre progressivement en 2020 et 2021 : les grilles de garanties doivent donc être revues en tenant compte d’évolutions qui entreront en vigueur à des dates différentes. En 2020 les grilles de garanties optique et dentaire doivent être revues, en 2021 au plus tard pour les garanties audioprothèses.

L’ensemble de ces évolutions pourront être contractualisées par l’émission dès 2019 d’un ou plusieurs avenants au contrat afin de préciser le planning de mise en place des nouvelles grilles de garanties.

  • L’impact tarifaire est délicat à estimer du fait d’un nombre important de paramètres liés notamment à l’évolution du comportement des assurés face à cette nouvelle réforme. Il dépend du niveau des garanties (entrée de gamme, milieu ou haut de gamme). Les impacts tarifaires sont donc à estimer par groupe homogène de contrats et les écarts peuvent être très marqués entre portefeuilles. Il est ainsi indispensable pour l’assureur de bien identifier les impacts sur ses contrats et de procéder aux tests de sensibilité correspondants. En assurance collective, les entreprises sont très en attente des impacts de cette réforme sur leur contrat dont les modifications seront effectuées de manière concomitante avec le renouvellement tarifaire pour 2020.
  • Concernant la mise en œuvre de 100% santé, dans le cadre de portefeuille collectif majoritairement sur-mesure, les impacts opérationnels de la mise en conformité seront importants puisqu’ils nécessiteront des échanges ou négociations avec les entreprises ce qui entraînera de nombreux aller-retour entre les différents services de l’assureur (actuariat / tarification / souscription et commercial) tout en s’assurant que les outils de gestion seront adaptés à l’évolution des contrats (nouvelles nomenclatures, regroupement des codes garanties etc.) ce qui impliquera fortement les services informatique, MOA et gestion.

Les charges associées à ce projet de mise en conformité seront ainsi très probablement significatives alors même que les marges techniques sont réduites.

En parallèle, le chantier lisibilité induira une totale réécriture des grilles de garanties. Si ceci permettra une meilleure comparabilité entre les offres et devrait faciliter la lecture des garanties, sa mise en œuvre pourrait également être génératrice de coûts de gestion, paramétrage et informatique et mobiliser les équipes en charge de la présentation des garanties et de simulation des exemples de remboursement (marketing, actuariat / souscription, commercial).

Les deux évolutions, 100% santé et le chantier lisibilité, devront donc être menées conjointement durant l’année 2019. Un accompagnement au changement et diverses formations seront également nécessaires pour assurer une bonne mise en conformité et apporter les éclairages et le conseil adéquat aux clients.

Dans un marché ultra concurrentiel, des Services et Actions de prévention mis à disposition par l’assureur pourront être des axes majeurs de différenciation.

Une étude plus détaillée sur le sujet sera bientôt disponible.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.