PLFSS 2018 : l’avis de l’UNOCAM

L’UNOCAM a rendu le 4 octobre 2017 un avis sur le PLFSS. Aucune concertation n’a eu lieu en amont avec les pouvoirs publics dans l’élaboration du PLFSS 2018, ce que regrette l’UNOCAM.

Hausse du forfait journalier : pour l’UNOCAM, la répercussion par les organismes complémentaires sur les cotisations est inévitable compte tenu de l’équilibre des régimes et de leur participation financière à la rémunération des médecins.

L’UNOCAM considère que cette hausse du forfait journalier ne répond pas aux problèmes structurels de l’organisation et du financement de l’hôpital.

Forfait patientèle : la précédente participation des organismes complémentaires à la rémunération des praticiens, à hauteur de 150 millions d’euros, avait été jugée opaque par l’UNOCAM. Pour cette nouvelle participation, il est demandé plus de lisibilité pour les praticiens et les assurés.

Convention nationale des chirurgiens-dentistes : suite à la publication du règlement arbitral publié en mars 2017, le PLFSS 2018 repousse l’application de certaines mesure d’un an, au 1er janvier 2019. L’UNOCAM participe depuis septembre 2017 aux nouvelles négociations sur ce sujet.

Autres mesures : l’UNOCAM approuve différentes mesures présentées dans le PLFSS, telles que le développement de la télémédecine, la recherche d’efficience dans le financement des établissements de santé, ou encore le développement de la prévention.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.