Annonce des 25 mesures phares du plan « Priorité Prévention » du gouvernement

Le gouvernement a dévoilé hier, lundi 26 mars, les 25 mesures phares du plan « Priorité Prévention » qui constitue un axe majeur de la stratégie nationale de la santé pour la période de 2018-2022.

Les mesures, qui seront mises en œuvre sur 5 ans pour un coût estimé à 400 millions €, visent tout le parcours de vie, de la naissance jusqu’au « bien vieillir » et prennent en compte la santé physique et psychologique.

A court terme, l’impact pour les complémentaires santé devrait être limité : le passage « du forfait d’aide au sevrage de 150€ par an et par assuré à un remboursement classique comme pour tous les médicaments remboursables » et la meilleure prise en compte de «la complexité de la prise en charge médicale des patients en situation de handicap dans les tarifs des professionnels et établissements de santé » pourraient générer quelques dépenses supplémentaires.

Cependant, la Prévention est un investissement à long terme et rappelons que son développement fait partie des recommandations formulées par différents acteurs de la Protection Sociale dans le cadre des réflexions en cours sur le dispositif « Reste à charge zéro ».

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.